Tous azimuts


Crise économique 1
October 17, 2008, 5:41 pm
Filed under: Uncategorized

http://moneyasdebt.net/

4 questions aux économistes:

Partout dans le monde, les gouvernements emprunte de l’argent avec intérêt, aux banques privées. La dette gouvernementale est une composante majeure de la dette globale et une énorme partie de nos taxes va au paiement de cette dette. Nous savons que les banques crée l’argent qu’elle prête et que les gouvernements l’autorise à le faire, nous savons aussi que les gouvernements crée les devise par décret et qu’ils ont au moins le même droit que les banques de créer leur propre argent. Alors,

Pourquoi est-ce que les gouvernements choisissent d’emprunter de l’argent aux banques privées, avec intérêts, quand ils pourraient créer tout l’argent qu’il leur faut, sans intérêts?

Pourquoi créer de l’argent à partir du processus de dette? Pourquoi pas créer de l’argent qui circule en permanence et qui ne doit pas sans cesse être ré-emprunté pour exister?

Comment un système monétaire fondé sur l’accélération perpétuelle de la croissance peut-il servir à construire une économie durable?
N’est-il pas évident qu’une croissance en accélération perpétuelle est incompatible avec la durabilité?

Et finalement, pourquoi notre système actuel dépend-t-il entièrement d’une croissance perpétuelle? Que faut-il changer pour créer une économie durable?

“certains des hommes les plus important dans le monde du commerce et de l’industrie manufacturière aux États-Unis ont peur. Car ils savent qu’il y a quelque part un pouvoir si bien organisé, si subtil, si vigilant et si évasif qu’ils feraient bien de ne pas élever la voix quand ils le condamnent.” -Woodrow Wilson (1913)

« Chaque fois qu’une banque accorde un prêt, un nouveau crédit bancaire est crée – ce sont de nouveaux dépôts – de l’argent entièrement nouveau » – Graham Towers, directeur de la banque du Canada de 1934 à 1954

« Donnez- moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois. » – Mayer Anselm Rothschild, banquier

J’aime beaucoup celles-ci :

« Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce… et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent. »

James A. Garfield, Président des Etats-Unis, assassiné

« Le gouvernement devrait créer, émettre, et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour satisfaire les dépenses du gouvernement et le pouvoir d’achat des consommateurs. En adoptant ces principes, les contribuables économiseraient d’immenses sommes d’argent en intérêts. Le privilège de créer et d’émettre de la monnaie n’est pas seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité. »

Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis, assassiné

« Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés. Les grands sont tenus secrets par l’incrédulité du public. » – Marshall McLuhan « guru » des médias

« tant que le contrôle de l’émission des devises et des crédits ne sera pas redonné au gouvernement et reconnu comme sa responsabilité la plus évidente et la plus sacrée, toutes les paroles au sujet de la souveraineté du Parlement et de la démocratie resteront vaines et futiles… Une fois qu’une nation perd le contrôle de son crédit, peu importe qui fait les lois de la nation… L’usure, en situation de contrôle détruira n’importe quelle nation » – William Lyon Mackenzie King, ancien pm du Canada, qui a nationalisé la Banque du Canada.

Advertisements